Découvrez les petites motocross ou pit-bikes

D’abord destinées aux enfants désirant s’initier et s’entrainer à la motocross, les pit-bikes remportent un succès grandissant et des compétitions s’organisent depuis 2008. Ces petites motocross sont aux vraies motocross ce que le karting est aux monoplaces. Le pit-bike est aussi connu sous les noms de dirt-bike, mini moto ou deurt.

Techniquement, le pit-bike est une motocross de taille réduite et équipée de moteurs 4 temps allant de 50cc à 190cc. Ces engins ne peuvent pas rouler sur la voie publique étant donné qu’ils ne sont pas homologués et ne sont donc pas assurables.

Le succès étonnant de ces petites machines s’explique également par un prix qui est exceptionnellement intéressant. Il faut compter entre 800 euros (entrée de gamme) et 2000 euros (modèle de compétition) pour un pit-bike alors qu’il faut presque de 10.000 euros pour une motocross.

L’origine des mini motos remonte aux années 1960 avec la création de Honda qui développe la première petite moto pour un parc d’attraction. Elle était équipée d’un moteur monocylindre 4 temps de 50cc et s’appelait Honda Z100. Les successeurs de cette Honda s’est retrouvée dans les paddocks des courses autos, les pilotes et les mécaniciens l’utilisent pour se déplacer au sein des gigantesques stands. D’où son nom de « moto des stands » ou « Pit Bike » en anglais.

On retrouve tous les composants mécaniques d’une grande moto.

Les freins

Le freinage avant est commandé par un levier actionné par la main droite. Le frein de la roue arrière est généralement contrôlé par une pédale au pied droit. Mais jusque dans les années 1980 cette commande pouvait être à gauche.

Les deux types de freins utilisés sur les motos sont :

  • les freins à disque, où un étrier munie de plaquettes serre fortement un disque. Les freins à disque sont préférés à l’avant car ils sont plus puissants, n’ont pas l’effet autobloquant des tambours et sont par conséquent moins risqués ;
  • les freins à tambour sont constitués d’un tambour à l’intérieur duquel des mâchoires s’écartent pour freiner. Ils se rencontrent plus souvent au niveau de la roue arrière et uniquement sur les petites cylindrées.

Élément essentiel de sécurité, la mini moto doit être équipée de la plaquette de frein pour dirt bike.

Équipement du pilote de moto-cross

Les équipements de protection sont nécessaires pour la sécurité :

  • Casque intégral homologué qui a une forme différente d’un casque de route, la mentonnière est plus proéminente et l’absence de visière impose le port de lunettes ou d’un masque adapté ;
  • Les bottes, très rigides, constituent une protection essentielle. Elles permettent, en cas de chute, de maintenir la cheville, ce qui évite la fracture ;
  • Les genouillères, parfois intégrées dans le pantalon ;
  • Le gilet de protection : c’est un ensemble de matériaux rigides constituant une sorte d’armure protégeant le buste, le dos, les épaules et les coudes ;
  • Les gants ;
  • Le masque de protection.

Pilotage

Le pilotage du Pit Bike offre des belles sensations à son utilisateur : il est très maniable grâce à sa petite taille et à son centre de gravité plus bas, il est léger et permet d’effectuer des figures impressionnantes et il offre de bonnes possibilités d’accélération.

Pour approfondir le sujet : lire cet article